Alors que le trafic revient à la normale dans les rues de Marseille, l'ancien médiateur du conflit entre la RTM et la mairie de Marseille,
accuse cette dernière d'avoir voulu la peau des grévistes quitte à laisser les Marseillais sans moyens de transports.

Répondre à cet article