Au grand désarroi des 5 millions de petits porteurs mais aussi des investisseurs institutionnels et de mauvaise augure pour la suite, l'action EDF n'a pas vraiment décollé en cette première semaine à la Bourse de Paris.

Répondre à cet article